Appareil de diffusion de protéodies

Cet appareillage, conçu et commercialisé par la société Genodics SAS, comprend :

  • Un panneau solaire orientable sur 360°
  • Une batterie au plomb de 12 Volts, étanche et d'une capacité de 12 Ampère-heure
  • 4 Haut-parleurs étanches et anticorrosion
  • Un chargeur solaire de 5 W étanche qui fonctionne par ciel couvert comme chaleur extrême
  • Un lecteur-amplificateur de cartes SD de construction robuste (résiste au gel et à la chaleur) qui comprend un connecteur USB et un emplacement pour carte mémoire
  • Un programmateur qui permet de planifier les heures de diffusion des séquences de "protéodies" enregistrées sur la carte mémoire
  • Un compteur d'impulsions qui permet de vérifier à tout moment le nombre des diffusions des séquences de protéodies

L’expérience du « procédé génodique » montre que des diffusions de 8 à 10 mn, une ou deux fois par jour, sont suffisantes pour obtenir les effets recherchés. Nous ne sommes en effet pas dans un procédé physico-chimique classique, où l’effet est proportionnel à la dose. Dans ce domaine, les effets de seuil sont importants : minimum en dessous duquel l’effet est insuffisant, et maximum au-delà duquel des effets négatifs peuvent apparaître.

En l’absence de perturbations sonores, la puissance sonore nécessaire pour la bonne perception des « protéodies » par les plantes est comprise entre 50 et 65 dB. La puissance de l’amplificateur inclus dans cet équipement et la très bonne sonorité du coffret métallique permettent une portée sonore de plus de 200 m, ajustable par réglage de la puissance du poste. Selon la forme et la configuration du terrain, et la hauteur du support sur lequel est fixé le coffret, ce diffuseur sonore peut couvrir un terrain de 2 à 10 hectares. Lors de la mise en place de l’appareil, l’installateur vérifie en plusieurs points du terrain que la puissance sonore perçue est convenable. Il doit aussi tenir compte de la température et de l’humidité de l’air au moment de l’installation, car celles-ci influent aussi sur la portée de la diffusion.

L’emplacement choisi pour ce système de diffusion doit tenir compte de la forme du terrain, mais aussi des vents dominants (puisque le son porte plus loin dans le sens du vent).