Autres applications des protéodies

Le procédé génodique peut permettre de très nombreuses autres applications (liste non limitative).

Aquaculture et conchyliculture

Réduction de pathologies virales ou bactériennes, in situ

Arboriculture

  • Amélioration du goût des fruits, augmentation du taux de sucre, réduction de l’acidité
  • Maintien de la fermeté et allongement de la conservation des fruits
  • Prévention et lutte contre des maladies : tavelure des pommes, sharka du pêcher, fusariose du kiwi
  • Economies d'intrants (eau, engrais,...)
  • Résistance à la sécheresse et au gel

Agro-alimentaire

  • Contrôle du mûrissement et de la conservation des fruits
  • Accélération, amélioration et régulation des processus de fermentation pour des productions de meilleure qualité (pain, boissons, fromages)
  • Prévention de contaminations biologiques

Energie – Environnement

  • Production d’oxygène et/ou de biocarburants par des algues ou des microorganismes
  • Traitement des déchets par des procédés biologiques (méthanisation)
  • Dépollution de l’eau par stimulation de l’action de bactéries (nitrates)
  • Captation de CO2

Pharmacie – Recherche

  • Prédiction de fonctionnalités de molécules spécifiques : préalable aux tests in vivo