Précautions d’utilisation

En principe, les protéodies fournies par Genodics pour des applications végétales ne posent pas de problème de sécurité. Néanmoins, comme avec tout procédé susceptible d’effets biologiques, le principe de précaution s’impose. Nous demandons par conséquent aux utilisateurs de ne pas s’exposer eux mêmes régulièrement, et de ne pas exposer des tierces personnes de leur plein gré ou à leur insu, aux diffusions sonores des protéodies. Comme toujours avec le principe de précaution, tout est affaire de bon sens.

L’utilisateur mettra en œuvre tous les moyens nécessaires pour rendre inaccessible à toute personne l’environnement exposé aux protéodies, pendant les diffusions. Si les locaux ne sont pas fermés à clé, vous pouvez par exemple utiliser des détecteurs de mouvements dans le champ des hauts parleurs, reliés à l’alimentation électrique des appareils de diffusion et permettant de les interrompre automatiquement.

Ecouter longtemps les protéodies, ne serait-ce que pour vérifier que la diffusion couvre correctement la parcelle, peut déjà poser un problème. Ce que nous vous demandons instamment, c’est d’éviter les comportements insouciants, par déni du risque, pouvant résulter en une exposition chronique, ainsi que les comportements d’exhibition consistant à faire écouter les protéodies à des amis, simplement par curiosité, “pour voir”.

D’une manière générale, il vaut mieux que la diffusion soit toujours effectuée par la même personne, préalablement formée. Et si tel n’est pas le cas, il faut au moins que la personne remplaçante ait bien compris la consigne de non exposition à la diffusion des protéodies.

En suivant bien ces recommandations, vous pourrez, dès votre acquisition d’une licence de Genodics, commencer à utiliser les protéodies sur vos cultures.